Previous Next

Le plaisir du son

Son et mobilité : un paradoxe fondateur

Par rapport au son, nous sommes de plus en plus exigeants : nous voulons tout à la fois réduire les nuisances sonores et améliorer la qualité des sons qui nous entourent. C’est l’ère de la maîtrise du son. Cette sensibilité à la qualité des sons grandit dans notre société et va encore se développer, à la faveur de deux facteurs majeurs : la démocratisation des équipements technologiques et la recherche de personnalisation. Les nouvelles technologies nous rendent les contenus sonores et musicaux immédiatement disponibles, et cela n’importe où, n’importe quand. Quant à la personnalisation, nous pouvons déjà choisir notre ambiance visuelle (lumière, couleurs), notre ambiance matérielle (matériaux, design), nous ne demandons plus qu’à pouvoir aussi choisir notre ambiance sonore !

Design du son, des objets, des lieux…

Du design d’objets au design d’objets sonores, la démarche est finalement assez semblable : qu’il soit graphique ou sonore, l’essence même du design est d’allier la fonctionnalité à l’esthétique. Le canal sonore est un levier puissant pour interagir avec les objets, parce qu’il agit la plupart du temps à un niveau inconscient. Grâce au numérique, le champ du Design Sonore n’est plus cantonné au travail sur la source, le matériau, il devient beaucoup plus vaste, et permet d’imaginer de nouveaux univers sonores modulables, personnalisables et cohérents avec les autres modalités sensorielles, visuelles ou tactiles.

Son & mobilité ou bruit & mobilité ?

Quand l’automobile fait rêver, c’est souvent lié au design extérieur, à la technologie, à l’expressivité sportive, à la sensation de vitesse ou de liberté. Aujourd’hui, l’automobile doit se réinventer pour apporter du plaisir aux conducteurs. L’ambiance à l’intérieur de l’habitacle est un territoire d’innovation pour améliorer le bien-être, les émotions, le plaisir de conduire. Le son est un domaine encore assez peu exploré à ce jour, qui peut grandement contribuer à ré-enchanter l’expérience automobile. Le son, c’est aussi un sens moins intrusif que le visuel (combinés saturés, multiplicité des informations), et on sait l’intelligence du son pour réduire la charge mentale, apporter du confort, du plaisir, des émotions de façon subtile et presque inconsciente aux conducteurs. Aux conducteurs, mais pas seulement, aux passagers aussi : changer l’ambiance sonore, individualiser ou au contraire partager mieux le voyage, sont des possibilités offertes par le sonore. Enfin, avec l’évolution des usages de l’écoute musicale (priorité aux mp3, écoute sur HP de PC, etc.), la voiture devient finalement le meilleur endroit pour écouter de la musique dans de bonnes conditions. Grâce aux technologies sonores, il devient possible de magnifier l’expérience d’écoute dans la voiture. De nombreux champs sont à explorer dans ce domaine qui vont créer une rupture sans précédent dans l’acoustique automobile. On peut penser au feedback sonore en temps réel qui donne au conducteur les conséquences du choix qu’il fait, à la spatialisation du son qui permet d’en magnifier le plaisir (je ralentis, le son de la radio diminue, j’accélère et il augmente), etc. Et pour vous, quels sont les champs d’exploration du son quand on pense à la mobilité ?

Share this article
#

There are no comments.

Add a comment

*Mandatory fields