Previous Next

Les robots sont-ils les muses des temps modernes ?

Hier, des robots à mon image

Depuis toujours l’Homme est fasciné par l’idée de créer, de façonner une machine à son image. Et aujourd’hui, les technologies nous permettent de nous en approcher presque parfaitement : mouvement, vision, langage, toucher. Même si ce ne sont pas des humanoïdes, de plus en plus de robots ont déjà une forme de volonté, une capacité à faire des choix. C’est ainsi que l’aspirateur autonome ne repasse pas deux fois au même endroit, que la machine à laver pèse le linge et dose l’eau nécessaire toute seule et que la voiture évalue les distances pour se garer toute seule…

Aujourd’hui, des assistants au quotidien

Un robot est un assemblage de technologies, de capacités et de compétences dont l’Homme garde encore la maîtrise ! Nous les ajustons à nos besoins : compagnons de vie pour les personnes seules, âgées, malades ou handicapées, ces robots pallient aux déficiences, indiquent quand prendre les médicaments, et peuvent capter et alerter si la personne ne se réveille pas, etc. En usine, ces compagnons ont changé nos façons de travailler en nous aidant à manipuler des charges très lourdes, des produits dangereux, etc.

Demain : des super héros ?

Les recherches en robotique visent à renforcer la personnalisation des robots par rapport à notre corps : les premiers essais d’exo-squelette sont en cours. Quel est le but derrière tout ça ? Non pas avoir un robot extérieur à mon corps, à qui je dois enseigner une forme de volonté, mais intégrer un robot à ma propre volonté, afin d’augmenter mes capacités.

Un exemple : Hercule

Hercule est un prototype d’exosquelette de 20kg qui permet – pour l’instant – de porter sans peine 40kg de matériel sur le dos et à terme, il  permettra de porter 100 kg de matériel à la vitesse de 4km/h. D’abord destiné à l’armée, il aura aussi des applications dans le monde civil pour le personnel hospitalier, les pompiers ou même les ouvriers du BTP. Ce prototype est fabriqué par la société auxerroise RB3D.

Et après-demain ?

Vue, toucher, parole. De plus en plus d’entreprises (CEA-LIST, Robosoft, Aldebaran, …) développent leurs technologies pour améliorer la communication et la cohabitation entre nous et les robots. Et les champs de recherche sont vastes : matériau, optique, électronique, mécanique, etc.

Une certitude : nous allons réussir à faire des robots de plus en plus proches de nous. La vraie question est celle de la place qu’on leur fera : usage récréatif, industriel, dans le monde des transports ? Qu’en pensez-vous ? Quelle sera la place des robots demain ?

Share this article
#

There are no comments.

Add a comment

*Mandatory fields