Previous Next

Yoann Nussbaumer, le bon génie de l’automobile propre

18.10.2019

Fondateur du site Internet Chargemap.com, qui recense, dans toute l’Europe, les bornes de recharge pour véhicules électriques, Yoann Nussbaumer a fait de la mobilité automobile « propre » son cheval de bataille.

Comme Obélix, Yoann Nussbaumer est tombé dedans quand il était petit. Avec un père mécanicien automobile puis professeur dans le même domaine, ce Mulhousien de 36 ans, aîné d’une fratrie de cinq enfants, attrape le virus dès l’enfance. « Avec mon frère, dans la cour de la maison, on passait notre temps à retaper les vieilles voitures qu’on s’était achetées », se remémore, ce blond aux yeux bleus dont la houpette n’est pas sans rappeler un fameux personnage de BD. L’adolescent qui rêve de devenir designer automobile et griffonne des croquis de voitures à longueur de temps, découvre alors le web. A 16 ans, en autodidacte, il créé ses propres sites Internet. Entiché de sa nouvelle passion, il se lance dans un DUT services et réseaux de communication, travaille ensuite un an et demi comme développeur web, puis décide de reprendre des études d’ingénieur informatique à Strasbourg, où il réside depuis cette époque. A 18 ans, en parallèle de ses études, il monte plusieurs sociétés dédiées à la création de sites Internet pour les entreprises, qui l’« aident notamment à payer (son) loyer d’étudiant ».

Le premier à miser sur le véhicule « propre »

Cet hyperactif n’a pas oublié son rêve : travailler dans le secteur de l’automobile. Alors que sa dernière entreprise, touchée par la crise financière, met la clé sous la porte, Yoann Nussbaumer a déjà anticipé l’avenir. Après avoir lu un article sur le véhicule électrique Tesla Roadster, qui « (le) fait rêver », il sent le vent tourner et l’obligation pour les constructeurs automobiles de prendre le virage écologique. « Sur un coup de tête, une intuition », il crée, en 2008, le blog Automobile Propre, qu’il transforme en site Internet, dédié aux véhicules respectueux de l’environnement. « Je ne voulais pas le restreindre au véhicule électrique parce que je me disais que d’autres énergies propres allaient émerger, rembobine-t-il. Assez vite les marques ont remarqué le site et ont commencé à nous faire tester leurs prototypes. » Automobile Propre.com devient vite une référence dans cette niche. Dix ans plus tard, le site enregistre 5 millions de pages vues tous les mois. Un nombre qui « double chaque année. »

Recenser les bornes de recharge électriques

Le jeune homme qui fourmille d’idées ne s’arrête pas là. A la même époque, alors qu’il envisage de s’acheter une voiture électrique, il cherche les bornes sur lesquelles il pourra recharger son véhicule en dehors de son domicile et n’en trouve pas. Qu’à cela ne tienne, il s’en chargera lui-même. En 2011, il lance le site Chargemap.com, qui recense et cartographie tous les points de recharge pour véhicules électriques en Europe et le décline rapidement en application mobile. « Sur le même principe que Wikipédia ou les avertisseurs de radars », ce sont les membres de la communauté des véhicules électriques inscrits sur le site qui répertorient les stations de recharge et l’alimentent en photos, commentaires… Le travail de Chargemap est ensuite de vérifier toutes les contributions de ses utilisateurs avant publication.

Vers un moyen de paiement unique

Yoann Nussbaumer a identifié que le problème pour le propriétaire d’une voiture électrique se situe dans la multiplicité des réseaux et aussi des modes de paiement pour la recharge. Alors, afin d’améliorer le service offert à ses membres, il lance en 2016 le Chargemap pass. Un badge RFID, « comme les clés des hôtels », qui permet de payer sa recharge sur les réseaux partenaires de Chargemap. Avec l’idée que de « déployer le Chargemap pass sur un maximum de réseaux pour que l’utilisateur puisse se recharger partout ». Autre projet dans les cartons : « offrir un service de planification personnalisé d’itinéraire, en calculant quel est le meilleur trajet pour se recharger en fonction du type de véhicule, de batterie, en anticipant les coûts… »

Grâce à son système collaboratif qui compte déjà plus de 335 000 membres, Chargemap est aujourd’hui le leader sur ce nouveau marché. Car malgré des débuts poussifs, Yoann Nussbaumer est confiant quant à l’explosion des ventes de voitures électriques.  « Elle n’ont plus de problème d’autonomie, elles sont plus vertueuses que les voitures thermiques et peuvent désormais être rechargées avec une électricité d’origine renouvelable. » Son ambition avouée : répertorier demain les bornes de recharge électriques dans le monde entier… D’ailleurs son site Internet est déjà traduit en 18 langues.

Share this article

There are no comments.

Add a comment

*Mandatory fields